NOTRE MÉTIER, DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

Dans notre entreprise, le diagnostiqueur immobilier est un spécialiste des diagnostics immobiliers, dont la profession qu’il exerce est réglementée par le Code de la Construction et de l’Habitation. L’opérateur en diagnostic doit être certifié, pour chaque domaine de compétence qu’il souhaite exercer, et ce, depuis le 1er novembre 2007. En effet, la certification, est une vérification des connaissances théoriques et pratiques, par un tiers indépendant, nommé organisme certificateur. Cet organisme de certification à pour objectif de vérifier la bonne application des exigences de la profession. Pour cela, il procède à des vérifications documentaires mais également des contrôles sur ouvrage. L’organisme en charge de certifier un individu est elle-même accréditée par le COFRAC.

Les obligations du diagnostiqueur immobilier :

  • Le législateur souhaite afficher toujours plus de transparence dans les opérations immobilières, vente et location. La sécurité juridique est est très complexe. Les entreprises spécialisées dans ce type de contrôle doivent satisfaire à de nombreuses obligations, dont trois sont spécifiques au bon déroulement de cette activité.
  • Une certification individuelle de personne

    Obligatoire pour exercer la profession. Le diagnostiqueur doit posséder une certification, délivrée par un organisme certificateur, valable 5 ans. Celle-ci devra être renouvelée afin que le professionnel concerne un haut niveau de connaissance du métier

  • Une obligation d’assurance :

    Les diagnostics immobiliers consistent à analyser avec rigueur plusieurs éléments au sein d’un bâtiment. Il peut arriver, malgré le travail consciencieux du professionnel, qu’une erreur se produise. Pour cela chaque résultat d’expertise est couvert par une garantie responsabilité civile professionnelle, dont la garantie minimale est de 300 000 par sinistre et 500 000 par année d’assurance.

  • Une obligation d’indépendance et d’impartialité :

    Les conclusions apportées dans le dossier de diagnostic technique, doivent être annoncées par un professionnel neutre. Pour cela, il se doit d’être entièrement indépendant, aussi bien, du propriétaire, d’un donneur d’ordre professionnel, ou même d’une entreprise susceptible d’intervenir pour réaliser des travaux.